Navigation Menu+

La cérémonie du thé

La particularité du Japon est son respect de ses traditions. Aussi, la culture japonaise détient une place importante au sein de la communauté. Comme tant d’autre, la cérémonie du thé demeure encore une pratique très courante.

Tous les types de cérémonies

Si la cérémonie du thé présente dans tout le pays, le fait est que l’on peut trouver différent types de cérémonies. Aussi, trouve-t-on l’Obon temae, la cérémonie du thé faite pour initier les débutants en la matière. C’est en fait la plus simple des cérémonies du thé. Il y a également la cérémonie de base du chanoyou qu’est à la fois le Hira Demae ainsi que le Hika Demae. Il est cependant à noter que le Hika possède diverses variantes saisonnières comme le Nakaoki ou le Tsuri gama par exemple. Des variantes circonstancielles existent aussi mais avec un thé considéré comme étant un peu plus fort.

ceremonie-du-the.jpg

Déroulement de la cérémonie du thé

Toute l’originalité de la cérémonie du thé réside dans la façon de la célébrer. En fait, elle s’effectue dans un endroit spécial, exclusivement destiné à cela. Une salle de préparation doit y être trouvée ainsi qu’une salle de thé. Un petit gouter est d’abord  servi, une petite pause est ensuite entamée. Après cela, le  Koïcha est servi et est suivi de ce qu’on appelle l’Usucha. Un protocole est alors suivi jusqu’à ce que le gong résonne cinq fois. Après préparation d’un thé spécial avec des gestes bien soigné, la mixture est d’abord servie en premier à l’invité d’honneur qui complimente le gout du thé. Celui-ci essuie ensuite la partie où il a posé sa bouche sur le bol et le passe au second invité. Ce rituel est effectué par chacun puis c’est encore à l’invité d’honneur de remettre le bol à son hôte. C’est ainsi que se déroule la cérémonie du thé.  

ceremonie-du-the-au-japon.jpg