Navigation Menu+

Le bento, le plateau repas japonais

La nation Japonaise est abondamment riche en culture ancestrale. Parmi elles, le bento japonais, une façon de se nourrir, de façon particulière. Maintenant nous allons découvrir tous les secrets de ce plateau repas japonais.

La tradition du bento au Japon

D’une manière plus simple, le bento est le casse-croûte qu’on emmène pour être consommer en dehors de la maison. Il faut dire que cette façon de manger est une des cultures les plus anciennes du pays. Mais le bento n’est pas réalisée n’importe comment et encore moins à la portée de n’importe qui. En ce sens, c’est en tout et pour tout le côté esthétique du plat qui prend le dessus dans sa réalisation. C’est d’ailleurs le facteur clé de cette recette.  Apparu en Moyen-âge, la tradition fut d’abord typiquement masculine. La tournure qu’elle prend aujourd’hui est donc une forme très évoluée de sa forme d’origine. A travers les années, le bento du « bas-peule » est devenu un pique-nique de riche.

benton-japonais.jpg

Quoi mettre dans son bento ?

A la base, le bento fut un repas séché fait à base de riz. Mais même si ses composants sont actuellement très variés, on y retrouve encore cette manière de procédé. Son contenu peut varier sans toutefois s’éloigner de ses origines car sa cuisson s’est toujours faites de la même manière.
Bref, on trouve des versions saisonnières du bento, avec des thèmes variés. C’est pourquoi son contenu n’est pas limité à  des ingrédients près. Le tout est de savoir faire ressortir tout un art avec les aliments du quotidien. Un bento fait maison peut donc être tout aussi agréable à voir et à déguster qu’un bento acheté au restaurant du coin.

benton-nippon.jpg

Par ailleurs, la réalisation du bento permettait d’avoir une idée sur la condition féminine nippone.